Chapitre 1
Chapitre 2
Chapitre 3
Chapitre 4
Chapitre 5
Chapitre 6
Home
 

Top Option


Des options à horizon 1 minute

Plongez avec délice dans l'univers du jeu où les cours ont plus de probabilité de ressembler à autre chose que du pur hasard comme avec la roulette de casino

Savoir lire les graphiques 1


Le bar chart

Comment les cours de bourse sont-ils représentés ? Par une succession de bâtonnets qui apparaissent sur des graphiques d’historiques de cours. Ces derniers permettent de représenter les variations passées des indices boursiers, des actions, mais aussi des devises, des taux d’intérêts ou des matières premières. http://courtiersforex.com/etx_capital.html Ces graphiques sont donc standardisés au niveau mondial, sur tous les marchés financiers.



Cette représentation des cours s’appelle le graphique « bar chart ». L’horizon d’investissement étant la séance du jour, le format est dit quotidien. En mettant côte à côte chaque séance de bourse sur une période de trois mois surhttp://www.digitallook.com/equity/Bourse_Direct l’action de Peugeot, nous obtenons le graphique « bar chart » suivant :



www.axialfinance.com

Le graphique « bar chart » d'http://optiontime-fr.com est pratique. Il permet de visualiser en quelques secondes la situation d’un titre sur une période donnée. Ci-dessus, Peugeot est au plus haut des trois derniers mois, à 51 euros. Le plus bas est inférieur à 45 euros, à gauche sur le graphique.
Le principe de base du graphique « bar chart » est donc un double axe.





En dehors de l’appréciation des prix des actions par rapport au temps qui passe, le graphique « bar chart » offre la possibilité de bien saisir les tendances qui sont apparues sur les actions au cours des derniers mois.


Reprenons le titre Peugeot et observons ce qui s’est passé

.


www.axialfinance.com

Peugeot peut se découper clairement en quatre phases. La première est une tendance baissière, à gauche. Tout comme la phase 3 au milieu. Les deux autres phases, 2 et 4, sont au contraire des tendances haussières. A partir de l’observation de ces formes sur les graphiques « bar chart », s’est forgée toute une science qui porte le nom de « chartisme ». Cette technique permet entre autre, de générer des stratégies d’investissement. Elle est facile à mettre en œuvre (puisqu’elle n’exige que l’observation des graphiques « bar chart »), mais difficile à maîtriser. Il faut en effet plusieurs années d’expérience, bien souvent, pour parvenir à l’exploiter avec succès. En dehors de l’analyse des tendances passées et en cours, le graphique « bar chart » est surtout un bon moyen de représenter les cours de bourse sur l’échelle de temps que l’on souhaite. Nous avons vu plus haut que chaque bâtonnet en format quotidien représentait une séance de bourse. Il est néanmoins possible de modifier la durée d’affichage. Les traders qui achètent et revendent quelques minutes ou quelques heures plus tard, ont besoin d’observer les cotations sur une échelle de temps nettement plus courte. Chaque bâtonnet représente non plus une séance entière, mais 5, 10, 15, 30 ou 60 minutes, selon les besoins de l’intervenant. Il importe donc en permanence, de mettre en relation le graphique « bar chart » avec son horizon d’investissement qui détermine l’échelle de temps utilisée pour représenter les cours. Découvrons un graphique pour trader actif sur une échelle de temps de 15 minutes.



Il est 16h15 sur Peugeot, les prix ont un cours d’ouverture à ce moment précis, en échelle de temps 15 minutes. Ils montent et baissent ensuite pendant un quart d’heure. Puis, ils clôturent le bâtonnet à 16h30. Ensuite débute le bâtonnet suivant de 15 minutes.



www.axialfinance.com

Voici Peugeot à nouveau, sur une échelle de temps de 15 minutes, représentant trois séances quotidiennes de cotations en décembre 2004. Tout est identique au format quotidien des graphiques précédents, à la différence que l’horizon de temps est différent. A noter que l’écart entre le plus haut (45,6 euros) et le plus bas (44,6 euros) est nettement plus faible. Et pour cause, les prix ne peuvent pas varier dans la même amplitude sur trois séances ou sur trois mois !!!


Le choix de l’échelle de temps

Vous travaillez quarante heures par semaines, en incorporant vos trajets. Avez-vous le temps de suivre, quart d’heure par quart d’heure les évolutions de Peugeot ? Définitivement non ! Chaque soir, lorsque vous rentrez fatigué, vous sentez-vous capable de suivre les variations de vos actions en portefeuille ? Ou encore, réfléchir à vos stratégies boursières, pendant que votre femme s’énerve sur votre dernier enfant qui n’a pas fait correctement ses devoirs ? A nouveau, je suspecte une réponse négative de votre part… En conséquence, tout comme l’échelle de temps 15 minutes, je déduis que le format de représentation des cours en échelle « un bâtonnet égale une séance de bourse » (le format quotidien) ne vous correspond pas. La solution au problème ? En fait, vous avez besoin d’une échelle de temps plus longue pour représenter les actions qui vous intéressent en graphique « bar chart ». Qu’existe-t-il au-dessus du format journalier ? Réponse : le format hebdomadaire. Chaque bâtonnet représente une semaine de cotations et non plus une seule séance.




www.axialfinance.com

Voici Peugeot en format hebdomadaire sur une période historique de un an. Le graphique « bar chart » représente Peugeot avec 52 bâtonnets d’une semaine chacun. Et si j’ai envie de savoir ce qui s’est passé lors des vingt dernières années sur l’action Peugeot en format hebdomadaire ? J’obtiens le graphique ci-dessous :



www.axialfinance.com

Peugeot cotait 4 euros en 1985 contre 50 euros aujourd’hui en 2005. Douze fois la mise en vingt ans !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Options binaires Broker CFD
Avec Optionweb, spéculez à très court terme
 

 

A découvrir également

Le broker le plus compétitif et le plus spécialisé de la place parisienne sur le CAC 40